Une journée à la fabrique

Cette journée à la fabrique commençait comme toutes les autres.
A 6h30, les premiers ouvriers arrivaient. Ils sortaient du sentier qui reliait grande route au bâtiment principal. Ils marchaient lentement, en trainant les pieds. Malgré l’air frais et vif, aucun d’eux n’avait l’air bien réveillé. Les mines étaient bouffies, les paupières devaient coller un peu.

Lire la suite

Publicités