Eins

-Eins…
Mon voyage à moi a commencé là, acculé contre ce mur, coincé entre deux mondes, perdu et condamné, seul et oublié ; un soir d’automne qui avait si gentiment commencé.
Quand la Mort à le canon de son fusil pointé sur notre tempe, on rembobine, on revoit hier ; les pensées défilent, il n’existe plus aucune barrière, plus de raison, plus d’ordre, elles affluent, fusent, apparaissent, disparaissent, m’envahissent, me traversent.

Lire la suite

Enfermé, hors du temps…

 » J’accuse ces gens… De m’avoir toujours laissé seul… « 

Aussi longtemps que je me souvienne, j’ai toujours était curieux. Une curiosité maladive: je ne pouvais jamais m’empêcher de vouloir connaître les choses qu’on m’interdisait de savoir. Voir ce que je ne devais pas voir. Ma mère me disait toujours que cette curiosité m’amènerait à quelque chose. Ma perte disait-elle. Mais finalement… Ça n’a pas été totalement ça…

Lire la suite

Champ d’extermination

Être un légume, ça craint.

On est nourris, élevés, blanchis ; et on se prépare à cette vie qui nous paraît alors extraordinaire. Tous les jours, nous sommes traités comme des rois, sous la garde de ces gens si bienveillants. Mais soudain, ceux qui furent nos précepteurs deviennent nos tortionnaires.

Lire la suite

Les cravates propres

Qui sont ces hommes a cravate qui dictes des conduites a suivre, des impots a payé, des dettes a remboursé et sa vie à raté. Ils nous connaissent et nous ne savont que leurs prenoms, nous sommes les marionettes de cette société perdues et affamés par le pouvoir. Jusqu’à meme que l’homme a cravate profite des guerres pour assouvrir leurs besoin d’argents.

Lire la suite

Quand le chemin se fait long

Je venais de descendre l’escalier de mon appartement. Arrivant sur le perron, je contemplai l’avenue, qui s’étendait sur une centaine de bons mètres. Je pris une grande bouffée d’air frais, me préparant mentalement à ce que j’allais devoir accomplir.

Lire la suite